AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupes

Partagez | 
 

 FC Barcelona :

Aller en bas 
AuteurMessage
marco
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 02/08/2007
Age : 53

MessageSujet: FC Barcelona :   Jeu 2 Aoû - 16:43

Lilian Thuram

«Très motivé»

Toujours aussi posé et serein, Lilian Thuram, 35 ans, entame avec ambition sa 2e saison au FC Barcelone. Si la concurrence ne l’effraie pas, l’arrivée des Français Henry et Abidal lui a donné un nouveau statut de référence pour les guider au sein du club catalan.

Par Pierre Sampermans

Notre correspondant en Espagne

Sport24.com : Lilian, comment vous sentez-vous en cette pré saison et après une série d’entraînements très physiques ?
Lilian Thuram : La préparation physique est très importante. Les entraînements sont durs mais c’est normal, il faut préparer la saison qui est longue.

Sport24.com : Après la déception de la fin de saison passée, où le Barça n’a finalement gagné aucun titre, la motivation est-elle nouvelle pour débuter cette saison ?
Lilian Thuram : L’équipe était également très motivée la saison dernière. Au final, c’est une saison à oublier et l’on a hâte de commencer ce nouvel exercice mais je crois que la motivation était aussi forte l’an passé.

Sport24.com : La concurrence va être rude pour avoir sa place. Comment voyez-vous l’arrivée de l’Argentin Gabriel Milito ?
Lilian Thuram : Pour moi personnellement, cela ne change rien. Je fais partie d’un effectif et l’arrivée de Gabriel Milito est faite pour le renforcer. C’est un excellent joueur, international avec sa sélection, ce qui veut tout dire.

Sport24.com : Le vestiaire aura aussi une forte connotation française avec les arrivées de Henry, Abidal et Touré, qui est aussi francophone…
Lilian Thuram : C’est bien qu’ils soient arrivés ensemble pour s’intégrer plus rapidement. Ce sera aussi plus facile pour communiquer sur le terrain au début. Je les ai vus très contents d’être au Barça. Mais dans le fond, qu’ils soient Français n’est qu’une anecdote. L’important, c’est qu’il s’agit de joueurs de qualité pour le club et je crois qu’ils vont apporter beaucoup cette saison.

Sport24.com : Un mot précisément sur l’un des transferts sensations de l’été avec l’arrivée de Thierry Henry ?
Lilian Thuram : Il est très heureux d’être ici. Je crois que le club et le joueur étaient proches depuis quelques temps déjà. Après de nombreuses saisons à Arsenal, cela lui a fait beaucoup de bien de changer d’équipe. Peut être pas pour s’améliorer, car dans son cas je ne sais pas si c’est possible, mais pour apprendre.

Sport24.com : Et Yaya Touré ?
Lilian Thuram : Il a beaucoup de qualités. C’est une bonne recrue.

Sport24.com : Dès vendredi, vous repartez pour l’extrême Orient. Ce genre de compromis ne fait-il pas que la saison est encore plus longue et fatigante ?
Lilian Thuram : Il est certain que ce n’est pas l’idéal côté joueur pour préparer la saison mais c’est le football d’aujourd’hui. Toutes les grandes équipes passent par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asromantica.keuf.net
marco
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 02/08/2007
Age : 53

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Sam 11 Aoû - 1:42

le prédéseseur du NOU CAMP :EL CAMPO DE LES CORTS




Le Barça est un club de légende. Une telle légende qu'il a rendu mythiques deux stades différents tout au long de son histoire. Le premier, le stade de Les Corts, vit le club catalan remporter ses premiers triomphes et traverser ses périodes les plus difficiles.

Un premier domicile

Le Fútbol Club Barcelona, né en 1899, devient rapidement le plus grand club de football catalan. Il termine en effet champion de Catalogne dix fois entre 1904-1905 et 1921-1922, et remporte le titre de champion d'Espagne cinq fois pendant cette même période. Mais comme beaucoup d'équipes espagnoles, le Barça n'a pas véritablement de stade attitré, et doit en changer fréquemment : les joueurs fréquentent d'abord le vélodrome de la Bonanova (1899), le terrain de l'hôtel Casanova (1900), puis les terrains de la carretera de Horta (1901) et de la rue Muntaner (1905), et la plaza de Armas, avant que le club ne parvienne pour la première fois à acquérir un stade en propre, dans la rue Indústria, munie d'une tribune unique à deux étages pour une capacité de 6 000 personnes. Le Barça y joue à partir de 1909, mais l'endroit se révèle bientôt lui aussi trop petit. Les succès du FC Barcelone le rendent populaire, et le prix de la popularité est bientôt évident : il faut un nouveau stade, plus grand et plus moderne, pour le grand club catalan.

Il faut également savoir que, dans la mémoire des supporters du Barça, la période qui débute en 1919 est considérée comme l'âge d'or du club, grâce à des joueurs comme Samitier, Alcántara, Zamora, Sagi, Piera et Sancho. Le club devient alors l'un des symboles du nationalisme catalan, et le stade Les Corts devient l'un des hauts lieux de ce mouvement. Construit en trois mois avec au départ une seule tribune, il est inauguré le 20 mai 1922 (victoire 2-1 contre Sain Mirren, premier but de Paulino Alcántara), et peut accueillir 25 000 personnes (30 000 après la fin des travaux). Il est bientôt agrandi, pour une capacité de 45 000 personnes en 1926, son terrain est enfin aménagé et on y plante une pelouse, et l'ensemble est surnommé "la cathédrale du football". Là, le Barça remporte rapidement de nouveaux succès : en championnat catalan, tous les ans de 1923-1924 à 1927-1928, et en championnat d'Espagne en 1924-1925, 1925-1926 et 1927-1928. Enfin, couronnement d'une décennie décisive : le club remporte la toute première Liga de l'histoire du football espagnol, en 1928-1929.

Des temps difficiles

Mais le Barça reste le symbole de la révolte catalane contre le pouvoir central, notamment sous la dictature de Primo de Rivera (1923-1930). Les temps sont alors difficiles : en 1925, le public siffle l'hymne national espagnol, et en représailles le stade est fermé pour une durée de six mois, finalement réduite à trois. Sur le plan sportif, la régression du FC Barcelone est probablement un soulagement pour l'État, puisque malgré ses meilleurs joueurs (Ventolrà, Raich, Escolà...), les problèmes financiers du club l'empêchent de remporter des titres nationaux dans les années trente, même s'il gagne six fois le championnat catalan.

La guerre civile n'arrange évidemment rien aux affaires du Barça. Un mois après le début des combats, les hommes de Franco assassinent le président du club, Josep Suñol. L'équipe, en tournée sur le continent américain, est épargnée, mais la moitié des joueurs s'exilent à l'étranger. Puis, le siège du club est bombardé le 16 mars 1938. Avec la chute de Barcelone la même année, le Barça, symbole du nationalisme catalan, connaît nombre de problèmes. Le président Enric Piñeyro, nommé en 1940, est proche du pouvoir franquiste, et c'est lui qui hispanise le nom du club, qui devient Club de Fútbol Barcelona, et qui modifie le blason du club, sur lesquelles les quatre rayures rouges du drapeau catalan sont réduites au nombre de deux.

Les cinq coupes

Dans les années quarante, le FC Barcelone manque d'être relégué en deuxième division en 1942, mais sauve sa saison en remportant la coupe d'Espagne contre l'Athletic de Bilbao (4-3 après prolongation). La saison suivante, un match à Madrid fait scandale, pendant lequel les joueurs du Barça sont menacés par l'arbitre, puis par les policiers, ce qui provoque même la démission de Piñeyro, partisan franquiste ! Finalement, le club parvient à retrouver les sommets, et remporte la Liga en 1944-1945, 1947-1948 et 1948-1949, bilan auquel il faut ajouter la coupe latine de 1949, contre le Sporting de Lisbonne. Le Barça de l'époque n'a guère de concurrents à son niveau : César, Basora, Velasco, Curta, les frères Gonzalvo, Seguer, Biosca, Ramallets constituent l'ossature de l'équipe, et le cinquantième anniversaire est fêté dans la joie, avec un blason sur lequel le drapeau catalan est enfin retrouvé (le nom ne changera de nouveau qu'en 1973).

L'arrivée de Ladislao Kubala en 1950 est à elle seule un nouveau tournant pour le Barça. Entre 1951 et 1953, le club effectue un parcours inédit et incroyable, en remportant tous les titres espagnols possibles : la Liga en 1951-1952 et en 1952-1953 et la coupe d'Espagne en 1951, 1952 et 1953. Mais, encore mieux, le Barça réussit en tout dans cinq compétitions différentes, puisqu'en plus de la Liga et de la coupe d'Espagne, ses joueurs remportent la coupe latine contre le Milan AC, en 1952, la coupe Eva Duarte de Perón (supercoupe d'Espagne) , et la coupe Martin Rossi. L'équipe est alors imbattable, avec Basora, César, Kubala, Moreno et Manchón.

Mais pour une équipe imbattable, et pour un club désormais si populaire, le campo de Les Corts commence à être trop petit, malgré sa capacité accrue à 60 000 spectateurs au fil des ans. Fransesc Miró-Sans, qui succède à Enric Martí Carreto au poste de président (ce dernier ayant démissionné à la suite de l'affaire Di Stéfano, qui a vu la star argentine signer au Real Madrid après de longues négociations), décide de faire construire un nouveau stade, qui ouvre le 24 septembre 1957 sous le nom de Camp Nou, avec une capacité de 90 000 personnes. Le campo de Les Corts ferme immédiatement pour être démoli. Mais le Barça, lui, après une nouvelle coupe d'Espagne en 1957, continue son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asromantica.keuf.net
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Hymne du FC Barcelone   Mar 21 Aoû - 21:45

Paroles en Catalan
Tot el camp
És un clam
Som la gent blaugrana
Tant se val d'on venim
Si del sud o del nord
Ara estem d'acord
Estem d'acord
Una bandera ens agermana



Blaugrana al vent
Un crit valent
Tenim un nom que el sap tothom
BARÇA BARÇA BARÇA !!!



Jugadors
Seguidors
Tots units fem força
Són molts anys plens d'afanys
Són molts gols que hem cridat
I s'ha demostrat s'ha demostrat
Que mai ningú no ens podrà tòrcer



Blaugrana al vent
Un crit valent
Tenim un nom que el sap tothom
BARÇA BARÇA BARÇA !!!
Paroles en Français
Tout le stade
Est une clameur
Nous sommes les gens blaugrana
De n'importe où nous venons
Soit du sud soit du nord
Nous sommes tous d'accord
Nous sommes d'accord
Un drapeau nous rassemble



Blaugrana au vent
Un cri courageux
Nous avons un nom que tout le monde connaît
BARÇA BARÇA BARÇA !!!



Joueurs
Supporters
Tous unis nous sommes forts
Ce sont beaucoup d'années pleines d'efforts
Ce sont beaucoup de buts que nous avons criés
Et il a été démontré on a démontré
Que jamais personne ne pourra nous tordre



Blaugrana au vent
Un cri courageux
Nous avons un nom que tout le monde connaît
BARÇA BARÇA BARÇA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Mar 21 Aoû - 21:51

Les nouveaux patrons

Le milieu de terrain a été l'un des problèmes du Barça la saison passée. Rijkaard à décidé de remédier à cela cette année

Contrairement à ce qui s’est passé la saison dernière où l’entraîneur de Barcelone présentait à chaque match de liga une nouvelle composition, cette année Frank Rijkaard semble parier sur un modèle défini dans lequel on peut reconnaître un noyau d’équipe.


L’entraîneur barcelonista fera tout pour donner à Barcelone un équilibre qui la saison passée a fait défaut. Pour maintenir cet équilibre, Rijkaard a clairement montré tout au long de la pré-saison quel va être son milieu de terrain.

Durant les six matchs de pré-saison qu'a disputé l'équipe catalane, la triplette de milieux a toujours été la dernière à subir des changements.

Touré Yaya, Xavi et Iniesta semblent être appelés à former le nouveau moteur de Barcelone et à être les patrons du jeu d'une équipe qui essayera cette saison de reconquérir ce qu’elle a si pitoyablement perdu la saison passée.

La grande nouveauté dans ce panorama est l'irruption de Touré Yayá. L'ex joueur de Monaco s'est converti en titulaire indiscutable pour Rijkaard depuis son arrivée. L’ivoirien s’est affirmé comme pivot de la défense et a joué une moyenne de 74 minutes par partie. Pendant les trois dernières rencontres livrées par Barcelone (face au Yokohama Marinos, au Mission Hills Invitation XI de Hong-Kong et au Bayern de Munich) l’africain a joué les 90 minutes, c'est pourquoi sa place de titulaire dans l'équipe de dimanche prochain face au Racing de Santander paraît être plus qu'assurée.

Celui qui est aussi quasi certain de débuter lors de la première journée dans le nouveau Sardinero est Xavi Hernández. Xavi est le milieu qui a le plus joué tout au long de la pré-saison. Sur les six parties jouées, il accumule une moyenne de 79 minutes par match et dans cinq des six exhibitions, il a joué au moins 80 minutes.

Xavi, fidèle à son habitude, a commencé la saison en pleine forme. Cela semble ne demander aucun effort au joueur de Terrassa d’être en condition dès la pré-saison et briller au début de chaque championnat.

En troisième lieu vient Iniesta. À la différence des autres années, le joueur Manchego a commencé dès la pré-saison à faire partie de l’équipe titulaire théorique, mais c'est des trois milieux de terrain celui qui a le moins joué.

Iniesta a pratiqué son art 66 minutes par match en moyenne durant la pré-saison et pendant les deux dernières sorties il a été remplacé, contrairement aux deux autres milieux qui ont joué les 90 minutes. Le joueur de la Mancha a seulement joué un match complet, c'était lors de la recontre face au Yokohama Marinos où Xavi a joué 80 minutes et Touré Yaya les 90.


Dernière édition par le Sam 1 Sep - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Lun 27 Aoû - 1:34

Espagne
Barcelone loin d'être "fantastique"

Dimanche 26 août 2007 - 21:32

Le FC Barcelone et ses "4 fantastiques" ont livré un match quelconque à Santander face au Racing (0-0), pourtant réduit à 10 à 20 minutes de la fin, lors de la 1re journée du Championnat d'Espagne.

L'entraîneur Frank Rijkaard l'avait prévenu la veille: il n'alignerait pas ensemble Ronaldinho, Samuel Eto'o, Lionel Messi et Thierry Henry. C'est l'attaquant français qui a fait les frais de cette décision. En dehors de quelques tentatives de Lionel Messi, le trident du doublé Liga-Ligue des champions (2006) n'a pas été à la hauteur.

Henry est entré à la 62e minute de jeu à la place de Messi. L'international français, sur une frappe enroulée du droit, a touché le poteau gauche de Tono. Insuffisant.

Le Barça compte deux points de retard sur le Real Madrid et le FC Séville, tous les deux vainqueurs à domicile (contre l'Atletico et Getafe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Sam 1 Sep - 2:15

DIMANCHE : Henry sans doute titulaire avec BARCELONE


Le choc de la journée verra le Real Madrid aller défier Villarreal (21h00). Vainqueur sur le fil du derby contre l'Atletico Madrid lors de la première journée (1-0), le champion en titre s'est rassuré après une avant-saison médiocre. «Je suis heureux parce que nous avons remporté un match important», a reconnu Bernd Schuster, qui se savait sur la sellette. Au Madrigal, le coach allemand devra faire sans Arjen Robben. L'attaquant néerlandais, arrivé de Chelsea cet été, n'a pas complètement récupéré de son opération au ménisque et ne pourra rejouer avant une vingtaine de jours. Premier buteur du Real cette saison, Raul s'attend à une partie difficile face à «une équipe très homogène qui progresse depuis des années et va nous poser des problèmes». De fait, le «sous-marin jaune» a commencé la saison comme il avait terminé la précédente : à fond ! Invaincus depuis le mois d'avril, les coéquipiers de Robert Pires ont terminé l'exercice sur neuf victoires consécutives avant d'étriller Valence sur sa pelouse (0-3). Rio Mavuba, qui n'était pas dans le groupe la semaine dernière, pourrait l'intégrer.


Deux heures plus tôt (19 h00), le FC Barcelone sera opposé à l'Athletic Bilbao (8e) pour sa première sortie de la saison en Liga au Camp Nou. Mission : se racheter de sa pâle entame (0-0 sur la pelouse de Santander). «Nous devons travailler davantage, en particulier sur les mouvements parce qu'on a été trop prévisibles», a analysé Frank Rijkaard. Requinqué par une victoire de prestige contre l'Inter Milan en amical, mercredi (5-0), l'entraîneur catalan a aussi perdu Samuel Eto'o pour au moins deux mois, peut-être le double (rupture partielle du tendon du quadriceps de la cuisse droite). La blessure de l'attaquant camerounais "simplifie" le casse-tête offensif du Barça. Le futur adversaire de l'Olympique lyonnais en Ligue des champions devrait aligner les trois «Fantastiques» valides, Thierry Henry, Ronaldinho et Lionel Messi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Sam 1 Sep - 2:15

VALENCE en quête de rachat


Autre club du gotha espagnol, Valence devra surmonter à Almeria les séquelles de sa raclée à domicile infligée par Villarreal et assortie de l'exclusion de deux joueurs clés, David Villa et Joaquin, suspendus. Mission difficile face au club promu qui avait créé la surprise en balayant (3-0) le Deportivo à La Corogne. Le Depor devra encore se méfier de Valladolid, autre promu victorieux à l'extérieur la semaine dernière (0-1 sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone). L'Atletico Madrid et sa recrue brésilienne du Barça Thiago Motta tenteront de panser les plaies du derby face au Real Majorque, facile vainqueur de Levante il y a huit jours (3-0). Huelva (8e), qui vient de recruter l'ex-Monégasque Gerard, va défier Getafe (14e). Enfin, le Betis Séville, dont les dirigeants joueurs et supporters ont les premiers manifesté leur solidarité avec leur rival après la mort de Puerta, accueille l'Espanyol. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Sam 1 Sep - 19:17

Motta est parti, Ezquerro reste

L'effectif du FC Barcelone a définitivement été défini hier. Avec Ezquerro, mais sans Thiago Motta..

Le dernier jour du marché des transferts espagnol a été calme pour le Barça. Les seuls mouvements en relation avec le club blaugrana enregistrés au siège de la Liga de Fútbol Profesional ont été le transfert de Motta à l’Atlético et l’inscription de Giovani Dos Santos comme joueur professionnel, tandis que Bojan Krkic a toujours une licence avec l’équipe filiale. En revanche, il n’y a pas eu de nouvelles concernant Santi Ezquerro. Le joueur reste au Barça dans l’attente qu’une proposition anglaise lui parvienne (là-bas, le marché n’est pas fermé) ou du marché hivernal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nesta

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: FC Barcelona :   Sam 1 Sep - 19:22

jeudi 30 août 2007 à 11:43

Le Barça a remporté le 42ème Trophée Joan Gamper en s'imposant face au champion d?Italie en titre qui n'a jamais été en mesure de faire face à la réussite des hommes de Rijkaard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FC Barcelona :   

Revenir en haut Aller en bas
 
FC Barcelona :
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barcelona World Race official game
» Standard on Display at Grand Prix Barcelona
» Outpost Brussels - GPT Barcelona - 19/04/2009
» [10/3] [Düsseldorf] QT Avacyn Restored / Barcelona 2012
» Pro Tour Barcelona 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: * FOOT ESPAGNOLE *-
Sauter vers: